2014-2015 c’est fini ! Rendez-vous la saison prochaine.

Juillet 2015, il fait beau, il fait chaud, ça y est les vacances sont arrivées. Pendant que les professeurs et leurs élèves écoutent leurs albums préférés les doigts de pieds en éventail sur les plages de Cancale ou d’ailleurs, l’équipe de l’ATM organise secrètement les nouvelles actions de la saison 2015-2016.

Mais revenons sur les quelques faits marquants de l’année 2014-2015.

Les classes de ville

C’est au mois d’Avril que nous accueillons notre première classe de ville à l’Ubu.

On connaît tous les classes de mer, les classes de montagne, mais on entend rarement parler des classes de ville. Il s’agit pourtant du même principe ; mais au lieu d’emmener les élèves à la découverte d’un milieu naturel (mer, montagne), on les emmène à la découverte d’un milieu urbain.

Le parcours se fait autour d’une thématique particulière, en l’occurrence « les Arts et la culture ». Opéra, Radio, Parlement, toute la ville de Rennes est décortiquée.

Du CE1 au CM2, les enfants n’ont pas toujours entendu parler d’une salle de concert de musiques actuelles. C’est donc pour eux l’occasion de s’enrichir de nouvelles connaissances. Les élèves sont vite mis à l’aise : pendant qu’un petit groupe s’essaie à la billetterie et au vestiaire, un autre se creuse la tête pour répondre à un quizz ludique sur la ligne artistique de l’Ubu.

Récompensés par de magnifiques Ubu Tattoos, les enfants repartent les yeux brillants, l’oreille aiguisée et le sourire aux lèvres. Ils nous disent « à bientôt! » : quand ils seront plus grands, ils reviendront.

 

Conférence – concert de Cesson Sévigné

Le 07 Mai 2015, nous organisions une conférence-concert sur le thème du Rock Garage au Centre Culturel de Cesson-Sévigné.

Les 280 élèves arrivent surexcités à l’idée de voir un concert en pleine après-midi. Une fois installés, Pascal, le conférencier, se met en place au sein d’un brouhaha curieux et impatient. Le renouveau du Rock, le terme Rock Garage, les 10 commandements du Rock Garage… le genre est épluché, approfondi. Puis c’est le moment tant attendu par les jeunes : le concert ! Le groupe monte sur scène, quelques élèves courageux se placent dans la fosse. Quelques riffs ravageurs plus tard, les trois-quart des élèves sont debout et dansent.

Pan, le groupe Rock Garage rennais, nous confie n’avoir jamais eu une aussi bonne ambiance de concert. « On aurait cru être des Beatles ». La séance de dédicace est d’ailleurs électrique : les jeunes se pressent et se bousculent autour des quatre musiciens dans l’espoir d’obtenir une précieuse signature.

 

 

 

Publicités

Concerts scolaires avec Le Vasco à l’Ubu

La semaine dernière, les écoliers de primaires et leurs aînés lycéens ont été impressionnés par la performance de Le Vasco entre électro, hip et trip-hop, hardrock ou rock.

Lundi 14 avril, concert pour les élèves d’écoles primaires

Mardi 15 avril, concert pour les lycéens

Journée de découverte des musiques actuelles autour des Juveniles

Mardi 18 février avait lieu une journée de découvertes des musiques actuelles en partenariat avec la Bibliothèque des Champs Libres. Y participaient 5 collèges de la région : les Chalais de Rennes, Morvan Lebesque de Mordelles, St Joseph de Bruz, Roger Vercel de Dinan et Gérard de Nerval de Vitré.

230 élèves étaient réunis dans la matinée à la salle de conférence des Champs Libres pour une rencontre autour des musiques actuelles, un entretien avec les discothécaires du pôle « Musiques » puis un échange avec les Juveniles. Le groupe donnait un concert l’après-midi même à l’Ubu pour les élèves présents ce jour là.JUVENILES-3 © Yann Morrison

Histoire des musiques actuelles

Pendant 1h30, Jérôme Rousseaux a présenté les différents courants des musiques actuelles en commençant par expliquer la différence entre celles-ci et les musiques dites « savantes ».

Blues, jazz, rock, soul, funk ou encore rap, chaque famille musicale a été passée en revue avec à l’appui des extraits audios ou vidéos (Cesaria Evora, Nirvana, Brel ou encore James Brown).

Une place toute particulière a été accordée à la musique électronique du fait de la venue du groupe de pop-électro : les Juveniles.

Le conférencier a également parlé du travail de l’artiste, de la rencontre avec le public (comment se fait-elle ? Quelles différences depuis l’arrivée d’internet, les différents médias à disposition des artistes, etc.), du code de comportement pendant les concerts (selon le lieu, le genre de musique ou d’artistes présents sur scène) et a terminé sa conférence en sensibilisant les collégiens aux risques auditifs.

Un conseil à retenir de cet entretien : «  Restez Curieux », conseil que répètera souvent Jérôme Rousseaux au cours de sa conférence pour inciter les élèves à « voir ailleurs », emprunter des cds aux Champs Libres, écouter d’autres univers musicaux que ceux proposés par les radios.

Après une courte pause, deux discothécaires du pôle « Musiques » des Champs Libres ont expliqué leur travail, leur parcours, ou encore leur choix et goûts musicaux et ont répondu avec attention aux différentes questions des élèves.

Arrivée très attendue des Juveniles.

C’est sous les applaudissements que les membres des Juveniles sont arrivés en fin de matinée, dans la salle de conférence des Champs Libres, pour répondre aux questions de Jérôme Rousseaux et des collégiens.

Ont été abordées les influences musicales du groupe (LCD Soundsystem, New Order, The Smiths) mais aussi littéraires (George Orwell, Jack Kerouac) puis les élèves ont, un à un, très impatients, posé des questions au groupe.

Très pertinents, les élèves ont posé des questions très différentes les unes des autres. De l’âge à partir duquel ils ont commencé à jouer à leur style vestimentaire en passant par le choix de la langue anglaise et de la musique électronique. Ou encore sur leur vie en tant que musiciens, rien n’a semblé échapper à des élèves curieux de tout.

Un vent de jeunesse à l’Ubu

Après avoir joué la veille devant des primaires, les Juveniles jouaient durant 1 heure à l’Ubu devant des collégiens impatients, la plupart ne connaissant que de nom ou de réputation le groupe rennais : « on en a entendu parler aux Trans.»

Après une demie-heure d’attente, le temps que chaque collégien puisse se faire une place au sein de la salle, le concert des Juveniles commence enfin à 14 heures. 1h de pop-électro résonne alors dans la salle pour le plus grand bonheur des collégiens.

Interrogés à la fin du concert, tous semblent avoir passé un excellent moment et découvert une musique certes inconnue mais qu’ils ont « adoré » : « on a tous dansé », « tout le monde a trouvé ça cool », « ça bougeait !! », « ça change de ce qu’on écoute mais c’est super bien ! »

Quant aux Juveniles eux-mêmes, ils avouent oublier qu’ils ne sont pas en condition de concert habituel (public jeune ne connaissant pas leur musique, concert donné l’après midi) mais aiment autant jouer devant ce public que devant celui « habituel de leur concert ». « On a passé un super moment, c’est à la fois marrant et excitant» dixit le bassiste.

« Restez Curieux »

Si lors de la conférence et de l’entretien avec les Juveniles, il a été conseillé aux jeunes de « restez curieux », c’est bien cette curiosité qui les a animé lors de cette journée, autant le matin que l’après midi. Beaucoup d’élèves ont apprécié la conférence sur les musiques actuelles, qui faisait également référence à leurs cours de musique, ont dit avoir «appris beaucoup sur les différents courants musicaux » ainsi que sur « la vie des artistes » et si la plupart connaissaient ces courants, ils ont découvert avec joie les Juveniles, et vont sans doute aiguiser leur curiosité après une journée pleine de découvertes à tout niveau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeanne Paqué

Concert scolaire de Juveniles à l’Ubu

Lundi 17 février, un peu plus de 200 élèves d’écoles primaires ayant entre 8 et 10 ans sont venus assister à un concert du groupe rennais Juveniles à l’Ubu.

Ces élèves venaient des écoles Vert Buisson et Jacques Prévert de Bruz, Jules Ferry, Tregain, Léon Grimault et Marcel Pagnol de Rennes.

Comme tous les spectateurs habituels de l’Ubu, les enfants ont retiré leur billet à la billetterie, fait scanner leur billet par l’agent de sécurité, déposé leur manteau au vestiaire, attendu le début du concert sur fond de musique passée par un DJ, découvert le concert d’un groupe ne jouant pas habituellement seulement devant des enfants et pu discuter de leurs impressions à la fin du concert autour d’un verre de jus de fruit. Les plus fans seront même repartis avec des autographes des musiciens.

Certains aspects du concert étaient tout de même spécialement adaptés à leur âge : la durée du concert était réduite et le volume sonore également.

A entendre les cris et à voir les enfants danser, le concert des Juveniles aura été très apprécié par ce jeune public !

Capture d’écran 2014-02-24 à 17.59.31 Capture d’écran 2014-02-24 à 17.59.19

 

 

Une semaine sous le signe de l’action culturelle pour The Enchanted Wood

TheEnchantedWood_groupe_credits_Nicolas-David_N&BLa semaine dernière, lundi 4 et mardi 5 novembre, le groupe The Enchanted Wood accompagné par l’ATM dans le cadre de la Tournée des Trans, était en résidence à l’Ubu. Ils ont accepté d’ouvrir ces temps de travail à des publics scolaires.

Lundi, 22 élèves de l’Ecole La Poterie sont venus pour la 2ème fois à l’Ubu dans le cadre de leur parcours saison + Trans en partenariat avec l’ATM et Canal B. Ils ont pu assister à la balance du groupe avant le début de leurs répétitions et poser chacun leur tour les nombreuses questions qu’ils avaient préparées pour les membres du groupe comme de vrais journalistes en herbe.

Mardi, deux classes de terminale du lycée Anita Conti de Bruz se sont succédées pour découvrir très attentivement le travail du groupe. La 1ère classe venait pour la 1ère fois à l’Ubu et la 2ème, une classe de teminale S option physique avait déjà assisté à une initiation à la technique. Assister à ces répétitions leur a permis de mieux comprendre tout ce qu’ils avaient découvert lors de cette initiation : la différence entre le son « retour » pour les artistes et le son « façade » pour le public, le mixage du son…

Vendredi, au Théâtre de Poche d’Hédé, 39 élèves du lycée professionnel Bel Air de Tinteniac et 9 élèves du lycée de la Lande du Breuil de Rennes ont pu quant à eux assister à un concert privé du groupe entrecoupé d’échanges de questions et de présentation de leurs instruments. La plupart ont découvert pour la 1ère fois certains instruments : thérémine, omnichord… Les élèves avaient en amont travaillé avec leurs professeurs les textes en anglais de certains morceaux et préparer quelques questions.

Le weekend prochain, direction Louvigné-du-Désert pour The Enchanted Wood, pour une journée en compagnie d’élèves du collège de Roquebleue de St George-de-Reintembault et d’élèves de l’École de musique de Louvigné communauté.

Journée de découverte des musiques actuelles pour des lycéens

133 élèves des lycées Bel Air de Tinteniac, St Joseph de Bruz, Victor Hélène Basch de Rennes et Théodord Monod du Rheu ont passé la journée du mardi 9 avril à Rennes plongés dans les musiques actuelles.

La matinée s’est déroulée aux Champs Libres et était animée par Jérôme Rousseaux (alias ignatus) qui a commencé par proposer un panorama des musiques actuelles. S’en est suivie une discussion avec deux discothécaires du pôle musique de la Bibliothèque des Champs Libres (partenaire de l’événement) puis un échange avec le groupe St. Lô notamment autour des influences et  parcours respectifs de chaque membre du groupe.

Après cette riche matinée et une pause repas, les élèves ont rejoint la salle de musiques actuelles l’Ubu pour un concert scolaire du groupe St. Lô qui a enflammé la salle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concert scolaire de St. Lô pour des élèves d’écoles primaires

Après Manceau et The Popopopops, 210 élèves d’écoles primaires ont pu découvrir St. Lô en concert à l’Ubu le lundi 8 avril après-midi.

Ces élèves venaient de l’école de l’Ille de Rennes, l’école publique de Gévezé, l’école des Landes de Chantepie et l’école Notre Dame des Miracles de Rennes.

Cette proposition a permis à ces élèves de vivre un vrai concert de musiques actuelles, d’en découvrir les codes, de franchir les portes d’une salle de musiques actuelles.

Ce concert s’est déroulé dans des conditions les plus proches possibles d’un concert « tous publics » à l’Ubu : les élèves ont retiré leur billet au guichet, déposé leurs affaires au vestiaire, patienté avant le début du concert sur de la musique proposée par un DJ, assisté à un concert proposé habituellement aux « tous publics », discuté autour d’un verre de jus de fruits au bar à l’issue du concert et pour finir ils ont même eu le droit à une séance de dédicace !

Seules différences par rapport à un concert « classique » : le volume sonore était réduit, la capacité d’accueil de la salle allégée et le concert sur temps scolaire.

Avant le concert, les élèves avaient pu écouter quelques titres du groupe St. Lô et en découvrir les paroles en classe.

Grand succès pour le groupe St. Lô qui a réussi à faire sauter, danser, frapper dans leurs mains et chanter des élèves en grande forme, même s’il est vrai que certains ont été un peu perturbés par le fait de ressentir pour la 1ère fois aussi fort des basses dans leur corps.

A voir aussi un article dans 20 minutes ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.