PROJET PARCOURS TRANS #10 – Graines de reporters

Chloé, Alexeï, Dimitri, Sarah,  Marie, Quentin, Emma, Killian Marie, Bryan, Kylian, Lou, Rowan, Ludwig, Romain, Valentin, Romy, Lucas sont des jeunes originaires de La Bouëxière ou de Ercé-prés-Liffré.  Accompagnés par Mélanie et Aurore, ils sont venus aux Trans. Le groupe a décidé de faire une vidéo pour raconter leur expérience : ils expliquent ce qu’ils ont préféré pendant leur séjour rennais, on découvre aussi leur interview avec No Mady, Jean-Louis Brossard qui raconte l’atmosphère Trans et pleins d’autres belles choses.

Cette vidéo, que les jeunes ont réalisée ensemble, marque le point de départ d’un projet qui s’inscrit sur le long terme : une web radio, réunissant les jeunes de Liffré-Cormier Communauté. Au « Pré du son » ou à « Quartiers d’été », ils ont pu renouveler l’expérience des jeunes reporters !

Capture d’écran 2018-08-27 à 16.35.31.png

Les jeunes et leurs animatrices avec Jean-Louis Brossard

Vous pouvez découvrir leurs nouvelles aventures ici !

Bon visionnage et belle route aux reporters !

Publicités

PROJET PARCOURS TRANS #6 – Reporters aux Trans

Léo, Lucas et Julie, accompagnés par Vincent-Jean, leur animateur ont vécu leurs premiers concerts et leur premier festival en décembre dernier.

Pour communiquer sur leur expérience et la faire partager aux autres personnes de l’espace jeunes de la Chapelle des Fougeretz ils ont pris leurs casquettes de reporters, à la rencontre du festival, de ses artistes et de ses organisateurs.

Cette vidéo retrace leur expérience, les moments de préparation, les moments d’émotions, les souvenirs en revenant !

Bonne diffusion !

PROJET PARCOURS TRANS #5 – JM’TRANS 2017

La première fois que nous avons rencontrer les jeunes du CDAS de Maurepas, ainsi que Lucie, Marie-Elodie et Marjorie (les assistantes sociales accompagnatrices), nous avons fait plusieurs jeux de présentation pour apprendre à nous connaître. Après la météo du jour de notre humeur, nous avons évoqué les grandes diversités de notre groupe : métiers, âges, vies et même langues parlées : matora, cingalais (Sri Lanka), pach tô (Afghanistan), comorien, malgache, pendjabi, lari (Iran/Perse), anglais, français, pakistanais, indie, breton…

Ensuite nous avons déambulé dans la pièce en exprimant les représentations de chacun sur les Trans Les mots qui ressortent de ce jeu sont : « musique », « découvertes », «culture », «diversité », « concerts », « amitiés », « danser », « rencontres », « festif », « ambiances », « scènes ».  Un peu comme si les Trans étaient un miroir de notre groupe.

Les jeunes ont  décidé pendant cette séance qu’ils avaient très envie de découvrir le festival qu’ils ne connaissaient pas encore. Ils avaient aussi tous envie de prendre des photos de leur expérience, mais avaient peur que leurs clichés ne soient pas à la hauteur de leurs souvenirs.

Alors comme joli prétexte, les jeunes ont suivi un atelier photo avant les Trans, afin d’être mieux préparés quand ils arriveraient au festival.

Mission réussie : les jeunes étaient comblés de l’expérience et nous ont transmis ce carnet photo d’une vingtaine de pages !

« C’était notre journée à nous »

« J’ai dansé, je me suis amusée »

« C’était génial »

 

PROJET PARCOURS TRANS 2017 #4 – Rap et Trans

En septembre 2017, Darren, Abdel, Alexandre, Juliana, Zariga, Nicolas et Kévin étaient des élèves de 2ème année de CAP Jardinier Paysagiste. Laurence, la professeure accompagnatrice souhaitait les faire travailler sur la question de la mémoire et des souvenirs. En prenant en compte leurs passions et envies, elle a essayé de trouver une expérience artistique qui pourrait leur plaire. Elle nous a donc contactés pour monter un Parcours Trans avec ses élèves.

Lors de la première rencontre avec les élèves, nous avons beaucoup parlé de rap : d’une part car ils en écoutaient tous et d’autre part car deux élèves ont parlé des chansons de rap qu’ils écrivaient ainsi que de leurs clips.

Lorsque nous avons construit ensemble leur programme Trans, ils ont choisi de venir le jeudi soir au festival puisque c’était la soirée qui proposait le plus d’artistes de rap. Ils ont d’ailleurs demandé des interviews d’artistes en conséquence : ABD et Layonz.

Seul.e ou à deux, ils ont produit plusieurs vidéos racontant leurs souvenirs. Et pour faire les choses bien jusqu’au bout : ils ont choisi de mettre des extraits de concerts filmés par Culturebox

Vous pouvez tout découvrir ici:

Bon visionnage !

 

PROJET PARCOURS TRANS 2017 #3 – une vidéo pour découvrir les Trans

La première fois que nous avons vu Raphaël, Clément, Ibounou et Maxime, nous avons parlé de musique, de jeux vidéos, de rap, de foot, de cuisine, de concerts et de plein d’autres choses. Nous avons échangé autour du mot festival, qui a été défini entre autres comme: « un endroit de partage », « quelque chose qui s’installe dans la ville », « où l’on fête l’amitié ».

iteprennes.JPG

Grâce aux bonnes idées des garçons, et avec l’aide de Léa, Sabrina et Erwan (les éducatrices et l’enseignant de l’ITEP d’Acigné qui ont porté le projet), l’envie de venir aux Trans et de faire une vidéo sur cette expérience est très vite ressortie.

Au fil du Parcours, le groupe a dessiné son programme: à quels concerts participer, quelles interviews d’artistes demander? quelles répétitions aller voir?

Des petites aventures de pique-nique, aux émotions des concerts, tout est raconté dans cette vidéo réalisée par les jeunes.

Bon visionnage !

PROJET PARCOURS TRANS 2017 #2 – Breizik

Cette année aux Trans, 15 lycéens et apprentis de la Commission Culture du Conseil Régional des Jeunes (CRJ) sont venus aux Trans, accompagnés entre autres par le média Kub.

Avant le festival, ils ont choisi un angle de reportage : la scène émergente bretonne dans les musiques actuelles. Le Parcours Trans leur a permis de découvrir le festival, de participer à des ouvertures de balances et surtout d’interviewer des artistes de (ou en lien avec) la Région Bretagne , tout ça afin de mener à bien leur projet de reportage : Breizik.

Dynamic Blockbuster, Voyou, Smooth Motion, Le Groupe Obscur, The Midnight Revolution, Tchewsky&Wood, Abuse et Laura Perrudin ont été interiewés. Chaque artiste ou groupe revient sur sa carrière, son statut, sa passion et son lien avec la Bretagne. Vous pouvez les découvrir ici :

https://www.kubweb.media/page/breizik-crj-transmusicales-musiques-actuelles-bretagne/

Pour avoir une vue d’ensemble du projet, ce petit reportage raconte l’aventure et les rencontres des de ces 15 jeunes durant un jour de festival. Vous pouvez aussi retrouver l’ensemble des vidéos des jeunes du CRJ sur leur page Youtube ou sur leur page Facebook !

Enfin, et les témoignages sont là pour le dire, en plus de participer à un projet journalistique, les jeunes ont pu découvrir un festival qu’ils ne connaissaient pas et vivre pleins de belles expériences….

« J’ai voulu participer au projet parce que la musique est omniprésente dans ma vie. Je suis chanteuse depuis que j’ai neuf ans. J’aime tous les styles de musique c’est pourquoi j’ai voulu, avec mes camarades, montrer l’éclectisme de la musique en Bretagne, montrer qu’on n’y joue pas que du biniou… » Maureen

Capture d_écran 2018-04-26 à 11.16.57

 

PROJET PARCOURS TRANS 2017 #1 – Ma première expérience de festivalier

Mathilde, Maxime, Jules, Ken, Ahmed, Ibrahima et Johan ne se connaissaient pas il y a encore quelques mois et s’étaie20171209_212651nt seulement déjà croisés sur leur lieu de vie : le Foyer de Jeunes Travailleurs de St-Malo. Sophie, qui est animatrice au foyer et fan des Trans avait envie de faire découvrir aux habitants du foyer le festival.

D’horizons différents, plusieurs jeunes se sont portés volontaires pour participer à un Parcours Trans.

Leur projet : donner de la couleur aux murs du foyer en y accrochant une exposition de leurs expériences : concerts, visites de sites, interviews d’artistes, de pros, ouverture de balance…

Mission réussie, «tout le monde s’arrête pour l’admirer » explique Sophie. « Pour des jeunes en FJT qui travaillent, ce temps a été une bouffée d’air, un changement dans le quotidien, ils se sont éclatés et ont découvert ce que c’était que d’être festivalier : ils disent qu’ils sont plus curieux ».

 

IMG_2287

Parcours Trans & Saison 2016 #10 – « L’envers de grands événements »

« Nous sommes des élèves de 1ère ESb du lycée Jean-Marie de la Mennais. Notre classe est spéciale car c’est une classe culturelle. »

A l’initiative de leur professeur principale, les élèves de Retiers ont pu participer à un Parcours Trans et un Parcours Saison. Plusieurs rendez-vous ont donc marqué leur année. Discussions autour du festival, initiations à la technique et rencontres des salariés de l’Association Trans Musicales ont rythmé les neuf derniers mois des élèves. C’est sans compter les concerts pendant les Trans et, en mars dernier, à la Journée Des Musiques Actuelles à l’Ubu.

Capture d_écran 2017-06-04 à 22.23.18

Pour parler de leur expérience, ils ont choisi de partager leurs rencontres et leurs émotions sur ce blog.

Ils s’appellent Lucie, Amélie, Valentin, Corentin, Pierre, Roxane, Diane, Lucie, Bérénice, Valentin, Morgan, Marie, Louana, Morgane, Léa, Camille, Laura, Nabil, Jimmy, Elie, Ange, Marie, Romain, Mareva, Emma, Maelane, Maxence et Alexis. Au fil des articles et des vidéos que vous découvrirez, ils passent tous du rôle de journaliste au rôle d’interiewé, du rôle d’élève à celui de festivalier !

Belle découverte à tous !

 

 

Parcours Trans 2016 #9 : « La traversée des Trans »

Pendant les vacances, après les cours, Léa, Ema et Carole passent du temps à la Maison des Jeunes de Cesson-Sévigné. Accompagnées par leur animateur, Nicolas, elles sont venues durant trois jours aux dernières Trans. Capture d_écran 2017-06-08 à 16.00.30

Leur but : « prendre des portraits photographiques des personnes qui peuplent les Trans, en fonction des lieux, de l’heure et des moments forts ».

Elles racontent l’ambiance du festival, leurs rencontres et leurs coups de coeur,  dans ce reportage photographique. 

Belle traversée !

 

 

Parcours Trans 2016 #8 – Reportage Vidéo – Le monde est à nous !

Thibaut, Gabriel, William, Geneviève, Kévin, Guillaume et Tibo viennent de Saint-Malo et sont tous de jeunes musiciens passionnés. Accompagnés par le BIJ (bureau information jeunesse) de leur ville, ils sont venus à la dernière édition des Trans. Leur parcours Trans est directement lié à leurs parcours personnels. En plus de découvrir un festival, ils ont pu appréhender un milieu professionnel dans lequel ils aimeraient s’investir encore plus.

D’interviews en interviews, ils ont pu rencontrer la responsable de de l’action culturelle à l’ATM, un ancien journaliste travaillant aujourd’hui dans un label, des artistes. Ce reportage entièrement fait de leurs mains, présente exhaustivement le milieu de la musique, autant qu’eux-mêmes.

Bonne chance à eux et bon visionnage !

 

 

Parcours #7 – « Parcours Fous » avec le foyer de la Thébaudais

« Parcours Fous », c’est l’aventure radio et photo de sept garçons, Steeve, Alexandre, Pierre-Yves, Julien, Wilfried, David et Pierre, et Aude, leur animatrice.

Dans le cadre d’un Parcours Trans et aCapture d_écran 2017-06-14 à 12.13.13vec pleins de compétences différentes, ils ont décidé de monter un projet où chacun pouvait contribuer. L’un est plus à l’aise avec les écrits, l’autre aime faire rire au micro. D’autres font des photos, et certains organisent. C’est un peu flou, un peu fou, comme le nom du projet l’indique, et on apprend pleins de choses. L’émission de radio et les autres supports (qui ont servi à l’exposition dans leur foyer) présentent en détail les concerts qu’ils ont vus, les lieux qu’ils ont visités et les personnes qu’ils ont rencontrées.

On entend Jean-Louis Brossard, le co-directeur du festival, raconter sa façon de construire la programmation des Trans. Il y a aussi un festivalier, qui explique que venir aux Trans c’est un peu comme aller au marché, on vient prendre pleins de musiques à écouter pour l’année.

Enfin, ils finissent par parler d’eux, certains n’étaient jamais allés en festival et ont découvert pleins d’artistes, notamment un coup de coeur pour les Madcaps !

D’autres disent même que : « ça donne envie de faire du rock’n roll ».

Belle écoute !

Parcours Trans #6 – L’envers du décor du festival

Pour Mathis, Yann, Gabin, Lucas, Maureen et Marine, de l’espace jeunes de Chasné sur Illet, tout part d’une envie de découvrir l’envers du décor des Trans Musicales et l’organisation nécessaire au bon déroulement des concerts.

Capture d’écran 2017-06-06 à 18.37.05.pngMême si, comme ils le disent, ils « débarquent pour la première fois aux Trans », ils ne sont pas perdus !

D’interviews en interviews, ils nous apprennent comment le Parc Expo se transforme en quelques semaines avant le festival, comment les artistes sont sélectionnés ou encore comment Mémoires de Trans essaye de raconter l’histoire du festival de manière simple !

Du Marché des LCapture d’écran 2017-06-06 à 18.36.04.pngices avec le concert de Meute, à une balance de Vyryl, les jeunes ont pu aussi voir de nombreux concerts et déambuler dans les différents lieux du festival.

En anglais et en français, découvrez ici toutes ces rencontres, anecdotes et journées types des différentes personnes qui font le festival !

Bon visionnage !

Parcours Trans #5 – « Comment se construit le festival des Trans Musicales de Rennes? »

Des élèves de 4èmeB, 4èmeC, 4èmeF, 3èmeA et 3èmeD du Collège Germaine Tillon de La Mezière accompagnés de plusieurs de leurs professeurs sont venus à la 38ème édition des Rencontres Trans Musicales de RennesCapture d_écran 2017-05-27 à 00.30.00Leur objectif était de découvrir les acteurs et éléments essentiels pour faire un festival. Le Parcours Trans leur a permis de visiter les lieux, rencontrer des professionnels, assister à des ouvertures de répétitions et bien sûr, à des concerts.

Sous forme d’un reportage papier, les élèves nous expliquent la construction d’un festival :  de la sélection des artistes, au choix et à la sécurité des lieux, en passant bien sûr par l’accompagnement des publics.

Pour conclure, voici les mots poétiques d’une des élèves :Capture d_écran 2017-05-27 à 01.10.09

Belle découverte et belle lecture !

 

Parcours Trans 2016 #4 – Exposition photo – « à la rencontre des Trans Musicales »

Des jeunes de la MJC Pacé sont venus aux Trans en décembre dernier pour mener un projet photo dans le cadre des Parcours Trans.

Capture d_écran 2017-05-29 à 16.32.05

Leur projet était de faire découvrir les Trans et leurs publics par la photographie. La photo ci-dessous a été choisie par un des jeunes pour présenter le projet. Elle est accompagnée de son témoignage expliquant son expérience.

Si vous souhaitez en savoir et en voir plus, les photographies sont exposées à la MJC Pacé !

Bonne lecture et bonne expo !

IMG_3415.jpg

Parcours Trans #3 – Journal scolaire du Collège le Chêne Vert à Bain de Bretagne

« Se mettre dans la peau des journalistes », c’est l’objectif que s’étaient fixés les élèves de cinquième et leurs professeurs du Collège Le Chêne Vert à Bain de Bretagne en venant aux Trans.

Les buts étaient multiples: ressentir l’ambiance d’un grand festival, mener des interviews, partager un moment en groupe.

Ce parcours Trans leur a permis de produire plusieurs articles pour alimenter le journal de leur collège et transmettre leur expérience aux autres élèves. Et pourquoi pas, leur donner envie !

Bonne lecture !

Capture d_écran 2017-05-17 à 17.01.49

 

Parcours Trans 2016 #2 – Émission de radio – « Mercredi aux Trans »

Dans le cadre d’un projet plus vaste intitulé « L’art, la science et nous », les élèves de seconde du lycée Sévigné ont réalisé plusieurs articles pour le journal du lycée et une émission de radio diffusée sur Canal B, produite par l’Association l’Armada. Le parcours s’est voulu éclectique :  les effets spéciaux à l’Espace des Sciences de Rennes, un spectacle de danse au Festival  Mettre en Scène, une exposition pendant Courts Métrange, l’exposition de la Biennale d’Art Contemporain et une belle virée au Festival des Trans Musicales.

«     – Ce qui reste le plus important dans les Trans c’est la relation entre les publics et les artistes.

– Allez-vous voir des concerts ?

-Je suis souvent en partie public. Finalement c’est le plus important. Mieux on accueille les publics, mieux ils pourront profiter des concerts ».

Cet extrait d’interview avec Béatrice Macé, s’inscrit dans tout un panel d’autres Capture d_écran 2017-05-18 à 17.20.14rencontres avec des professionnels du milieu de la musique, dans le cadre du Parcours Trans. Cela a permis aux élèves de parler d’art, de festival, de comprendre ce qui se jouait au coeur d’un festival de musiques actuelles et le rôle des organisateurs.

L’émission de radio est ici pour la première partie, pour la seconde !

Belle écoute !

Parcours Trans 2016 #1 – Made in Trans

« 79. C’était une bande de potes qui organisait un concert à la salle de la Cité sur 2 jours avec que des groupes de Rennes.

A la base, c’est une histoire qui est née ici, avec des gens qui viennent d’ici. Les gens qu’on a fait monter sur scène c’était nos potes.

Ensuite c’était un peu plus breton.

Puis on s’est ouvert à l’Europe. »

Jean-Louis Brossard

Ces propos de Jean-Louis Brossard, ont été recueillis par les élèves de seconde du Lycée Victor Hélène Basch.

Accompagnés de leurs professeurs, ils ont souhaité montrer, par une émission de radio, l’impact des Rencontres Trans Musicales de Rennes sur la musique et les artistes en France et à l’international.

L’interview du directeur du festival est une parmi d’autres, puisqu’ils ont, dans le cadre de leur Parcours Trans, rencontré des photographes, des journalistes, des artistes… Ils ont aussi participé, à des ouvertures de répétitions et des visites.

Bonne écoute !

http://wikiradio-rennes.saooti.com/broadcast/271-Made-in-Trans-2017

Restitution Parcours Trans – Collège Chateaubourg

Retour sur les 36èmes Rencontres Trans Musicales. Les élèves du collège de Châteaubourg sont venus découvrir le festival et les métiers qui l’entourent. Nous vous proposons de découvrir le témoignage des deux professeurs référentes du projet ainsi que le travail des élèves :

Parcours Trans 2014 – Restitution de la classe DP3 du collège Pierre Olivier Malherbe de Chateaubourg.

college-chateaubourg1 college-chateaubourg2

 

Notre projet a été réalisé avec 20 collégiens de DP3 (Découverte Professionnelle 3 heures) du collège Pierre Olivier Malherbe de Châteaubourg.
En tant qu’enseignantes de DP3, nous avons pour mission de faire découvrir les différents secteurs du monde du travail à nos élèves volontaires pour cette option.
Cette année, nous avons décidé d’aborder tous les métiers qui peuvent couvrir un  événement culturel majeur de Rennes, les Transmusicales. C’est l’occasion, pour ce jeune public non citadin et peu enclin à participer à la vie culturelle rennaise, de faire de nombreuses découvertes, dans des domaines très variés.

Pour mener à bien notre projet, nous disposons seulement de deux heures hebdomadaires, sur une période de quatre semaines.
Nous leur avons d’abord proposé, en guise de préparation de la sortie du 05/12/2014,  une cyber enquête à partir du site de l’A.T.M qui leur a permis de découvrir l’association, son activité, ses projets et surtout de capter l’esprit des Trans. Nous avons également travaillé sur Google Maps pour localiser les différents lieux stratégiques des Trans dans la ville de Rennes.
Nous avons ensuite exploité les programmes des Trans : en fonction de nos contraintes de dates et d’horaires, ils ont dû chercher les groupes de musique qu’ils pourraient rencontrer et/ou voir sur scène. Ils ont pu ensuite prendre quelques renseignements sur les groupes concernés, et écouter un extrait de leur musique, grâce au matériel fourni par l’ATM : CD audio et brochure qui nous avaient été remis lors des réunions préparatoires à l’UBU.
Nous leur avons ensuite proposé de se positionner, en fonction de leur goûts, intérêts ou choix d’orientation sur l’un des trois domaines suivants : métiers artistiques ; métiers techniques ou métiers administratifs. Puis, chaque groupe a élaboré un questionnaire ciblé pour préparer les interviewes.
L’une de leurs missions était de découvrir le parcours de chacune des personnes rencontrées.

A l’issue de notre participation au festival des Trans, nous avons travaillé par groupe sur les captations sonores et sur les notes prises par les élèves. Tout ceci a servi de base pour développer et mieux connaître le métier d’ingénieur du son, de journaliste et de comptable. Nous avons par la suite rejoué des interviewes en imitant les différents acteurs rencontrés. Cette partie théâtrale a été improvisée mais s’est révélée très ludique et enrichissante. Elle nous a permis de constater que les élèves s’étaient vraiment bien approprié ce qu’ils avaient pu découvrir lors des Trans.
Parallèlement, chaque élève a été invité à restituer une impression liée à son ressenti lors des Trans.
Aucun élève ne connaissait les Trans et tous se sont rendu compte de la diversité des métiers concernés et de la complexité de l’organisation d’un tel événement, sans parler de leur coup de foudre musical. Ils semblent bien décidés à y revenir seuls !

Les professeurs du collège Chateaubourg.

Les élèves ont restitué leur travail sous forme d’exposés Prezi. Ils ont également travaillé avec le professeur d’Arts Plastiques sur des peintures sur T-shirt.

https://prezi.com/n4p7lyfcgxnx/transmusicales/?utm_campaign=share&utm_medium=copy

https://prezi.com/qgce9l2nsr16/impresions-des-trans/?utm_campaign=share&utm_medium=copy

https://prezi.com/-f_aywywlic6/trans/?utm_campaign=share&utm_medium=copy

college-chateaubourg4

Parcours Trans #3 – Trans en dance

Les ptits reporters de l’espace Jeune de La Guerche de Bretagne ont pu découvrir le festival dans son ensemble et interviewer différents artistes lors des dernières Rencontres Trans Musicales de Rennes. Retrouvez le podcast de l’émission ainsi que toutes les interviews réalisées en cliquant sur l’image ci-dessous.
7344738-11305011

Transcendances est un magazine radiophonique consacré à la 36e Edition des Rencontres Transmusicales de Rennes, réalisé par trois jeunes de La Guerche de Bretagne avec l’aide de leur animatrice jeunesse et des bénévoles de Radio Zénith Fm.

Pendant trois jours (mercredi, vendredi et samedi), Alexia, Kévin et Erwan ont pu découvrir à la fois les coulisses et l’organisation du festival, mais également son histoire, les acteurs et les artistes qui l’ont façonné. En participant au Parcours Trans proposé par l’ATM, l’idée était de permettre à trois ados (13-15 ans) qui ignoraient tout du milieu des musiques dites « actuelles », non seulement de se familiariser avec l’un de ses festivals phares, mais aussi de pouvoir retranscrire et ainsi partager ce qu’ils en ont appris. Pour ces trois jeunes, il s’agissait donc de participer pour la première fois à un festival de grande envergure, il s’agissait aussi d’une première découverte des musiques actuelles à travers la programmation extrêmement riche et éclectique de cette 36e Edition, d’une première expérience de radio, de rencontres exclusives avec les artistes présents cette année, qu’ils soient « rôdés » au monde de la scène ou bien aux prémices de leur carrière.

Le projet se sera déroulé sur trois mois au total entre octobre 2014 et janvier 2015, dont deux mois de formation/préparation (fastidieux mais indispensables pour un groupe inexpérimenté) et un mois de travail (tri des enregistrements, montage, écriture et assemblage des chroniques, choix des morceaux, entrainement oral, etc.) pour aboutir à l’enregistrement de l’émission dans les studios de Radio Zénith Fm à La Couyère, début janvier. Trois mois intenses et prenants pour le groupe, qui s’est beaucoup investi pour faire de ce projet une expérience mémorable. Alexia, Erwan comme Kévin se sont découverts, surpris, révélés au cours de la réalisation de Transcendances, dont ils gardent une grande fierté et un souvenir marquant.

Parcours Trans #2 – Trans’Me’sicales

Des jeunes de la MAPAR (Maison d’Accueil du Pays de Redon) ont réalisé un Stop Motion à partir des photos prises lors de leur journée aux dernières Rencontres Trans Musicales de Rennes. Découvrez le résultat de leur projet, un parcours riche en découvertes.

C’est l’histoire d’une bande de jeunes qui n’avait jamais entendu parler des Trans. Quand je dis Trans, c’est genre les Transmusicales tu vois, pas les Trans’ comme en Thaïlande. Non je précise parce que bon, on ne sait jamais avec vous, mesquins comme vous êtes. Bref, je me perds déjà…

Du coup, je parlais d’une bande de résidents, un groupe de jeunes travailleurs, en fait ils habitent à la MAPAR, c’est à Redon dans le sud du département le meilleur de la France, l’Ille-et-Vilaine. Mais c’est un peu aussi en Loire-Atlantique et dans le Morbihan, c’est un carrefour de trois départements. Quand je dis Carrefour, c’est genre la réunion de trois trucs, par un carrefour genre supermarché. Non mais on ne sait jamais avec vous… 

Bref, du coup ils ont décidé de découvrir ce festival Rennais, un festival plus âgé qu’eux, c’est pour dire. Alors ils se sont réunis, ils ont avec l’aide de leur animateur rempli des dossiers, écrit des textes, écouter tous les artistes, se sont entrainés à des interviews et ils ont fait des votes. Comme ça ils étaient tous d’accord sur ce qu’ils allaient faire, ensemble. Alors, après quelques réunions, cette bande était grave opé’ sur leur planning. 

Et puis le big day est arrivé, c’était un samedi de début décembre. Et franchement, la journée était tellement bien remplie, que ces jeunes et bien ils n’ont pas vu le temps passer. Ils ont rencontré des artistes de oufs, des journalistes, et ils ont même été voir une balance. Quand je dis balance, c’est pas le type qui va te dénoncer, c’est le moment où les instruments sont calés. Non je précise, parce qu’avec vous hein…

Et puis, pour finir en beauté, après avoir découvert la ville de Rennes (bien classe au fait), ils ont été voir les concerts au parc expo. De la pure folie. Genre, sur une échelle de 1 à 10, un bon kiff de niveau 8 et demi (ouais pas 10, parce qu’ils ont pu faire que le samedi tu vois). Il faisait froid, c’est vrai, mais l’ambiance des musicos rencontrés en interview l’après-midi les réchauffaient une fois sur scène. Blutch, Islam Chipsy, et surtout Vaudou Game, pour la bande c’était un moment inoubliable. J’AI SENTI comme le disait le grand chanteur Vaudou. Ils ont bien senti même.

MAPAR de Trans’ quoi.

 

Aurélie, Elizabeth, Valentin, Matias, Marine, Jesus, Et Gwenn.