Trans Report : Jour 4

Samedi, aux champs libres, avait lieu la conférence concert « Portrait musical d’une ville : Manchester » présentée par Pascal Bussy et Vincent Arquillière et illustrée par le groupe Naked (On Drugs).

Les deux conférenciers ont présenté ce foyer majeur des cultures rock, soul et électro en commençant par le swing des années 30 et les chansons de l’après guerre jusqu’à aujourd’hui en passant par les années 80 et ses groupes cultes.


Les jeunes en parcours ont profité de cette dernière journée pour rencontrer des artistes et des professionnels afin de découvrir tout le processus d’organisation d’un festival.

Grâce à leurs appareils photos, caméras ou dictaphone, ils vont réaliser des restitutions de leur projet sous une forme libre, que vous pourrez retrouver sur ce blog.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Trans Report : Jour 3

Hier, les musiciens de Vaudou Game ont fait un concert devant des collégiens de toute l’Ille et Vilaine. L’occasion pour Peter Solo d’inviter sur scène son oncle Roger Damawuzan, considéré comme le « James Brown togolais », qui a mis l’ambiance dans la salle avec ce Funk vaudou qui met tout le monde d’accord.


Aux champs libres, il y avait une conférence-concert « La batterie : au coeur du rythme » avec Jérôme Rousseau et Tumi Mogorosi.


Les jeunes en parcours trans ont pu interviewer des artistes et professionnels dans les espaces dédiés au Village-Liberté et au Parc Expo dans le cadre de leurs projets menés en classe ou avec une structure jeunesse. Ils ont également assisté à des visites backstage et profité des concerts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trans Report : Jour 2

Hier, aux Champs Libres, il y avait une conférence-concert « Orient et Occident : une longue histoire de croisements musicaux » avec le conférencier Pascal Bussy et le groupe Alsarah & The Nubatones.

Pascal Bussy y a abordé les liens de parenté entre le jazz modal et les maqâm arabes, l’influences de certains rythmes méditerranéens sur le rock et exploré les liens entre ces deux univers à travers des musiciens comme Duke Ellington, John McLaughlin ou Susheela Raman. Il y avait tous les âges, des collégiens au plus anciens.

DSC02502


Pour les élèves des écoles primaires, il y avait un concert du groupe Dad Rocks!, dans la mythique salle de la Cité, qui vient de ré ouvrir après avoir accueilli les premières éditions du festival. C’était le premier concert pour la plupart des enfants, qui étaient enchantés.


Les jeunes en parcours trans ont commencé à investir les lieux du festival, des espaces d’interviews du Liberté aux backstage des grandes scènes du Parc Expo.

En journée, des groupes ont pu visiter le village pro, situé au Liberté, ce qui leur a permis de voir tous les stands, rencontrer des professionnels et prendre leurs repères. D’autres groupes ont assisté à des balances, à l’Etage ou à l’Ubu, afin de voir le travail des techniciens, ces « hommes de l’ombre ». Et pour bien se situer lors des concerts du soir, des visites du Parc Expo avaient lieu en après midi, permettant de découvrir toutes les propositions du festival avant l’arrivée du public.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trans Report : Jour 1

Les 36emes Rencontres Trans Musicales de Rennes, c’est parti !

Hier après midi, à la Salle de la Cité, les enfants des centres de loisirs de la ville de Rennes ont assisté au concert du groupe Molotov Jukebox, en faisant comme les grands : ils ont pris des bouchons d’oreilles, leurs billets pour entrer, ils ont déposés leurs affaires au vestiaire…

L’ambiance était très joyeuse, les enfants ont adoré le concert, ainsi que la chanteuse qui est restée à la fin du concert pour une séance d’autographes.


Plus tard dans l’après midi, à l’Ubu ,un groupe de jeunes a assisté aux balances de Alsarah & the Nubatones dans le cadre de leur parcours trans. Leur projet est d’enregistrer tous les sons autres que de la musique et des interviews, ils ont donc capté les discussions du groupe avec les techniciens et autre bruits d’installations.

 

Retrouvez les reports des actions culturelles aux trans sur Le blog du Jeu de l’Ouïe