Restitution du Parcours Trans 2012 « l’image transculturelle unie » du PIJ de Bain de Bretagne

Deuxième parcours Trans 2012 (+ d’infos ici) accompagné par le PIJ de Bain de Bretagne, ce projet a été monté par 7 jeunes dont l’idée était de proposer une  » Représentation des artistes et des membres de l’équipe ATM à travers un unique personnage et diverses photos pour montrer l’union et la diversité des Trans Musicales.« (extrait de leur dossier de participation)

La restitution de leur projet a été présentée à l’espace jeunes de Poligné le 25 avril.

Publicités

Retours des élèves du Lycée St Joseph de Bruz

Accompagnés par leur enseignant de musique, des élèves du Lycée St Joseph de Bruz ont participé à deux actions proposées par l’ATM : une initiation à la technique (retour sur la journée ici) et la journée de découverte des musiques actuelles avec un concert de St Lô (retour sur la journée ici).

Voici le compte rendu des élèves sur ces expériences  :

Article projet ATM par 2de

Restitution du Parcours Trans 2012 « Triple Trouble » accompagné par le Phakt

Le Phakt à Rennes accompagnait 3 groupes de jeunes dans le montage de Parcours Trans lors de l’édition 2012 du festival.

Un de ces parcours, Triple Trouble, a été mis en œuvre par un jeune, Noé Cottencin, dont le projet était :

TRIPLE TROUBLE  Cover - copie« Triple trouble prend comme postulat de départ que musique et graphisme sont liés. C’est une plongée dans les Trans, une collecte de dessins fait par les groupes et un safari photographique.

L’objet central de ce projet est une édition. Sur chaque double page, le livre juxtapose un dessin fait par les groupes, à une photographie prise pendant le concert de la foule ou du groupe. « Triple Trouble » est une sorte de carnet de bord réalisé sur le vif. Le résultat est un lieu d’échange sur l’univers musical et visuel associé à chaque groupe. » (extrait du dossier de participation)

Pour mettre en œuvre son projet, Noé a participé aux 3 jours du festival pour rencontrer de nombreux artistes dans les espaces « pro », il a également assisté à une visite des backstage du Parc Expo.

Consulter le livre ici :Triple Trouble

Restitution du parcours Trans 2012 du groupe Good Question accompagné par le PIJ de Bain de Bretagne

Sur l’édition des Trans 2012, le PIJ (Point Information Jeunesse) de Bain de Bretagne a accompagné 3 groupes de jeunes dans le montage d’un parcours Trans (+ d’infos ici). Un de ces parcours a été monté par un tout jeune groupe de musique : Good Question, composé de deux frère et soeur et d’une amie.

Good question devant leur progLeur projet : « faire des prises de vues pendant la soirée du samedi et composer un morceau pour ces images. Le but étant de créer un clip musical reflétant l’ambiance du festival.
On a tout fait nous même, c’est home made avec les moyens du bord d’où la qualité vidéo et son médiocre.
On remercie les Transmusicales de nous avoir permis de faire ce projet, on espère que ça vous plaira et que vous allez aimer notre nouvelle chanson ! »

Nous venons tout juste de recevoir le résultat :

Plus d’infos sur Good Question sur leur page facebook.

Restitution du Parcours Trans 2012 de l’espace jeunes de Messac

Jeudi 25 avril, 5 jeunes accompagnés par l’espace jeunes de Messac ont présenté publiquement le film qu’ils avaient réalisé dans le cadre des parcours Trans 2012 (+ d’infos ici) à l’espace jeunes de Poligné.

Ces jeunes participaient à un projet intilulé « La vie des artistes autour du festival ».

« Nous souhaitons réaliser des rencontres d’artistes afin de les interroger sur leur vie et leur préparation avant ce festival. Nous utiliserons un support vidéo et réaliserons des interviews. » (texte de présentation de leur dossier de participation)

Ils ont passé la journée du samedi 8 décembre aux Rencontres Trans Musicales pour recueillir toute la matière dont ils avaient besoin pour leur projet et profiter des concerts. Ils ont pu assister à des balances d’artistes, participer à des visites de certains sites du festival et interviewer de nombreux artistes.

Voici le résultat:

Pour l’anecdote, ils ont renommé leur film « les Trans Musicales flouvideo » car ils ne se sont rendus compte qu’après le festival que leur caméra n’était pas de suffisamment bonne qualité et que l’image était du coup un peu floue.